Bellissima Tolima! (5215m, Colombie)

L’arrêt des hostilités et l’avènement de la paix notamment avec les FARC a permis à la Colombie d’établir un climat plus propice au développement du pays et à son ouverture sur le monde. N’avez-vous pas une connaissance qui envoie ses enfants en échange universitaire à Bogota? Avez-vous feuilleté les catalogues de voyage, qui multiplient les offres touristiques en Colombie?

Au niveau de la Colombie, la cordillère des Andes se divise en trois branches dont deux s’arrêtent dans le pays et une troisième se poursuit au nord-est jusqu’au Venezuela. D’autres massifs isolés sont répartis sur le territoire dont la Nevada de Santa Maria où se trouve le point culminant du pays, le pic Cristobal Colon (5775 mètres). Le pays possède plus d’une vingtaine de sommets de plus de 5000 mètres. La plupart sont pourtant interdits d’accès, s’agissant de volcans actifs ou de sommets sur des territoires fermés par les des indigènes à qui ils appartiennent.

Dans la cordillère centrale, le parc naturel Los Nevados comprend plusieurs volcans dont l’accès est autorisé, ainsi que des chemins de randonnée. Les nuits se passent en camping ou dans des hébergements proposés par des fermes, tout à fait rudimentaires et probablement amenés à se développer compte tenu de l’engouement des touristes étrangers notamment européens pour le potentiel de randonnée en Colombie.

La météo est très changeante. Il y a deux saisons ‘sèches’ pour ce parc de Los Nevados: de mi-décembre à fin février, et de juillet à août – cette deuxième période étant plus fleurie. Cela n’exclut pas d’avoir de la pluie et de la boue notamment vers le Tolima: les bottes en plastique sont fortement recommandées, comme au Ruwenzori ougandais!

La végétation n’est d’ailleurs pas sans rappeler certains paysages africains avec une abondance de lobelias au-dessus de 3600 mètres. Globalement, la végétation est riche et favorisée par un climat chaud et humide.

Les paysages sont variés avec des lacs, des cratères, des volcans…

Au centre en couleur claire, le Paramillo del Qindio (4750m),
notre second sommet qui était… venté et dans le brouillard!
Proches du sommet du Paramillo
Un volcan actif
Des chevaux portent les bagages

Nous avons pu réaliser l’ascension de deux volcans enneigés nécessitant l’usage de crampons poue accéder au sommet: Santa Isabel (4950m) et le Tolima (5215m). Le Tolima est particulièrement esthétique avec des pinnacles rocheux et de belles formations de glace, ainsi qu’un magnifique paysage. De quoi se mettre des images plein les yeux!

Le Tolima. La voie d’ascension longe l’éperon rocheux (au milieu du glacier) sur sa gauche,
passe une barre de séracs et rejoint le sommet
Dernier camp pour l’ascension du Tolima
Lever de soleil au pied du glacier

On ne saurait repartir de Colombie sans avoir visité une plantation de café, la Colombie étant le quatrième producteur mondial.

Des plants de café à perte de vue
Les jeeps sont utilisées pour se déplacer dans les plantations de café à flanc de montagne

On peut également prévoir une extension pour une observation d’oiseaux, dont les fameux colibris. Je n’avais qu’un grand angle, donc pas facile d’immortaliser l’instant…

Au global, un voyage tout à fait dépaysant, exotique et instructif et tout à fait réjouissant!

Plus de photos dans l’album Colombie (à venir).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.