Raid à ski nordique sauvage dans les montagnes du Sorlandet (Norvège)

Situé tout au sud de la Norvège, cet itinéraire dans le massif du Sorlandet part de Hovden pour une boucle d’environ 160 km et 4000 mètre de dénivelée positif. Pour arriver à Hovden, il faut prendre l’avion entre Oslo et Kristiansand puis faire trois à quatre heures de bus. Reste à faire les courses pour deux semaines de raid, et c’est parti!

L’existence de refuges permet de s’alléger (pas de fuel, de réchaud, de matériel de cuisine, de tentes sauf une tente de secours).

Pour autant, les traîneaux sont plus lourds qu’attendu, puisqu’il n’y en a pas autant que de participants. Le terrain montagneux du Sorlandet est sensiblement différent du Groenland ou de l’Antarctique où l’on rencontre plutôt des faux plats montants et des pentes douces, qui autorisent un système de tirage souple (de simples cordes). Au Sorlandet, le terrain est plus vallonné avec le passage de fréquentes pentes raides avec des parties en dévers. Le système de tirages doit être adapté avec (i) des bras rigides reliés au harnais et au traîneau, et (ii)  une ou deux personnes ‘libres’ de leurs mouvements pour aller aider ceux qui tirent, voire remettre dans le bon sens un traîneau qui s’est retourné. 

05

19

Traditionnellement abondante dans la région, la neige était assez rare début 2017 et nous a obligés à certains détours et parfois à déchausser pour passer à pied dans le lit de rivières.

Malheureusement, s’il n’a pas neigé il n’a pas fait beau, au contraire. La pluie nous a accompagnés pendant deux jours, pour notre plus grand délice… Un comble en plein hiver! Déprimant… Que la journée paraît longue, et qu’il est long et fastidieux de tout faire sécher au refuge devant le poêle à bois…

Dans cette région très proche de la mer, les brouillards, les jours blancs et un vent violent (plus de 50km/h) vous compliquent aussi souvent la vie. Prévoyez un équipement en conséquence. N’oubliez pas le célèbre adage: la météo est généralement moins pire dehors que ce qu’on imagine de l’intérieur du refuge, le matin sous la couette. Mais planifiez quand même au moins une journée de sécurité!

21

24

29

Ce mauvais temps complique singulièrement la progression (GPS indispensable) et ne permet pas de profiter des magnifiques paysages: les trois journées de beau temps  nous ont révélé d’innombrables lacs gelés, des vallons boisés de bouleaux ou de pins, d’immenses étendues blanches, la neige sculptée par le vent… Autant de spectacle manqué pendant des journées entières.

07

09

36

37

53

Pas de sentier, pas de trace; nous n’avons croisé personne pendant deux semaines en ce mois de février, sauf au dernier refuge.Quant on vous dit ‘sauvage’…

Merci à Michael, notre guide, et à tous les participants pour leur aide précieuse sur ce raid.

Le site de Michael, pour aller au Sorlandet ou ailleurs, ou simplement voir de belles images: Latitudes Nord

Ce voyage est également proposé pat l’agence Terres Oubliées: Rais à ski pulka Sorlandet

Pour plus de photos sur ce raid à ski: Album photo Sorlandet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *